Nov 222018
 

La greve des stagesLe Comité central du Parti Communiste du Canada présente sa solidarité envers les près de 60 000 étudiant.e.s en grève pour la rémunération de tous les stages au cours de la semaine du 19 au 23 novembre. La grève touche plusieurs universités et CEGEP à travers le Québec. Certaines institutions, dont le CEGEP du Vieux Montréal, ont dû suspendre les cours alors que des milliers de manifestant.es dressaient des piquets de grève. Continue reading »

Oct 092018
 

L’accord commercial ALENA-AEUMC annoncé par les États-Unis et le Canada a été revendiqué comme une victoire tant par Donald Trump que Justin Trudeau. Mais du point de vue des travailleuses et des travailleurs, cet accord ne fait que renforcer le pouvoir des entreprises capitalistes. Le Parti communiste du Canada demande au Parlement de refuser de ratifier l’AEUMC et exhorte les mouvements syndicaux et démocratiques à se mobiliser contre cette trahison des intérêts des travailleuses, des travailleurs, des agricultrices et des agriculteurs du Canada. Continue reading »

Jun 142018
 

Le Parti communiste du Canada appelle le gouvernement Trudeau et le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, à mettre fin aux discussions avec leurs homologues américains à propos de l’élargissement et de la continuation de l’accord xénophobe sur les tiers pays sûrs, et plutôt de s’en retirer immédiatement. Continue reading »

Apr 302018
 

Alors que nous sommes en train de nous organiser pour célébrer et construire les luttes de la classe ouvrière à travers le monde en ce premier mai, les ennemis de la paix sont occupés à s’organiser pour la guerre.

La liste des pays attaqués ou confrontés à des menaces de plus en plus belliqueuses de la part des États-Unis et de leurs alliés de l’OTAN est en augmentation. La dernière année a été marquée par une progression des sanctions et des tentatives de déstabilisation contre la révolution bolivarienne au Venezuela, alors que les États-Unis et le Canada ont soutenu le coup d’État institutionnel (soft coup) en cours au Brésil ainsi qu’une élection volée par l’élite au Honduras. Continue reading »

Apr 142018
 

Le Parti communiste du Canada dénonce les attaques aériennes meurtrières et illégales dirigées contre la Syrie par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne le 13 avril ainsi que l’appui dont elles ont bénéficié de la part du Premier Ministre Justin Trudeau. Nous demandons au Parlement de dénoncer ces attaques aériennes illégales selon le droit international, selon le droit des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France. Selon la Charte des Nations unies, à laquelle ces pays sont censés adhérer, ces attaques représentent des crimes de guerre. Continue reading »

Apr 052018
 

Le Parti communiste du Canada a sévèrement condamné la décision du gouvernement Trudeau d’expulser quatre diplomates russes du Canada, à l’instar du gouvernement conservateur Britannique de Theresa May, qui a exigé des actions en solidarité de la part des pays européens et de l’OTAN, incluant les États-Unis, et qui se déclare en tête de «la plus grande expulsion collective des officiers de renseignement russes dans l’histoire». Continue reading »

Mar 082018
 

Cette année, les femmes célébreront la Journée internationale des femmes avec un sentiment de force renouvelé. Dans plusieurs endroits autour du monde, les femmes prennent position contre le harcèlement et la violence sexuelle. Alors qu’en Amérique du Nord cela s’est trouvé souvent lié à ce qu’on appelle le mouvement « #metoo », cela se produit aussi dans des pays aussi variés que l’Inde, l’Irlande et le Japon. Nous savons que la violence sexuelle est encore courante. En particulier les femmes autochtones, racisées, transgenres, les sans-abri ou les prostituées risquent d’en être victimes de façon disproportionnée. Nous savons que dans les zones de guerre, le viol est utilisé comme arme. Continue reading »

Oct 062017
 

Le Parti communiste du Canada condamne la violence sauvage du gouvernement espagnol de Mariano Rajoy exercée contre la population catalane afin de l’empêcher de voter dans un référendum le 1er octobre 2017 pour se prononcer sur son avenir en tant que nation.

Selon les autorités catalanes plus de 800 personnes ont été blessées par les forces policières dont près d’une centaine plus gravement.

Tandis que chef de l’État espagnol se réjouissait d’avoir réussi à empêcher « avec toute sa force » le référendum, le gouvernement régional catalan a annoncé de son côté que plus de 90% des 2,2 millions de bulletins de votes qui ont pu être comptés soutiennent l’option indépendantiste. La police aurait par ailleurs réussi à fermer 319 bureaux de votes et saisir les urnes de sorte qu’environ 770 000 bulletins de vote n’ont pu être comptés. Malgré la répression et en tenant compte des bulletins saisis par la police, c’est environ 56% des 5,3 millions des électrices et électeurs enregistrés qui ont pu participer au vote. Continue reading »